• La lignée de Yang Lu chan


    La lignée de Yang Lu chan

    Yang Lu Chan
    (1799-1872)
    Fondateur du style Yang 

     

    Le style de Yang Lu Chan (1799-1872) est très vaste, Yang Lu Chan forma ses fils Yang Ban-Hou (1837-1892) et Yang Jian Hou (1839-1917) qui initia et forma Yang Cheng Fu (1883-1936), qui initia son fils Yang Sau Chung qui étudia dès l'âge de huit ans avec son père et qui fonda son école à Hong-Kong en 1949 jusqu'à sa mort en 1985. Il forma lui-même 3 disciples, Ip Tai Tak (1929-2004), (représentant–Asie), décédé en 2004, ensuite Me Ding Teah Chean, plus connu sous le nom de John Ding (1951-), son fils lui succéda. Me Chu Gin Soon fonda son école "The Gin Soon Tai Chi Club" en 1969, avec la permission du Grand Maïtre Yang Sau Chung, pour propager le Style Yang en Amérique du Nord (Boston). C'est la plus ancienne école enseignant le style Yang dans la grande région de Boston, et (sous réserve de vérification) Me Chu King Hung, fondateur? et représentant ITCCA-Europe).

    Le choix d'un style ou l'autre engendrent beaucoup de polémiques concernant l'aspect martial ou l'aspect santé, originel ou non du Tai Chi Chuan du style Yang. Me Chu King Hung a été souvent et à tort, contesté à ce sujet. L'aspect martial chez lui n'est certes pas primordial, mais néanmoins bien présent. Pour Me Chu King Hung et comme le faisait Yang Chen Fu avant lui, il privilégie plutôt le coté santé sans pour cela négligé le côté martial, qui est enseigné notamment par la poussée des Mains (Tui Shou) et par la forme de combat (fighting form) et le Da Loi qui sont les applications martiales en mouvement.

    Tout dépend de votre recherche et de votre choix, soit la voie martiale, soit la voie de la santé, ou les deux, à vous de choisir mais arrêtons d'opposer ces deux voies, il n'y a pas de mauvais ou de bon Tai Chi Chuan, seul la pratique compte, le reste n'est que bavardages et une perte d'énergie.

    A vous de rechercher et de choisir le style et la voie qui vous convient.

    Découvrons à présent l'histoire de la lignée du style Yang, celle-ci ne se veut pas complète et loin de moi de prétendre connaître toute l'histoire du style Yang aussi vos suggestions constructives et vérifiées seront toujours les bienvenues. N'hésitez pas à me communiquer celles-ci via mon courriel : bernarditaichi@gmail.com.be. Par avance, soyez en remerciés. 

     

    La Lignée du style Yang
      

    Le Tao

    YANG Lu Chan, 1799-1872, fondateur du style Yang, père de ..
     

    Le Tao

    YANG Ban hou 1837-1892, 2ème génération - fils de Yang Lu Chan, frère de...

    Le Tao

    YANG Jian Hou, 1839-1917, 2ème génération - 3ème fils de Yang Lu Chan, père de ...


    Le Tao


    YANG Cheng Fu, 1883-1936, 3ème génération - actualise la forme, père de ...


    Le Tao


    YANG Sau Chung, 1909-1985, 4éme génération - fonde en 1949 son école à Hong-Kong, ensuite adopte ...(sous réserve de vérification)

    La lignée de Yang Lu chan

    IP TAI TAK - 1er disciple de Yang Sau Chung 1949-2004
    et son 1er disciple Me John Ding
     

    La lignée de Yang Lu chan

    Me Ding Teah Chean (John Ding) 1er disciple de Me IP TAI TAK depuis 1998.

     

    Le Qi Gong de l'Hiver

    Chu Gin Soon 1934- , 2ème disciple de Yang Sau Chung

     

    Le Tao

    Me Chu King Hung, 1945- 3ème disciple (sous réserve) de Yang Sau Chung. Il aurait crée l'ITCCA en Europe, à Londres en ?.

     

    La tradition familiale dit que le fondateur du style Yang, le grand Maître Yang Lu-Chan s'introduit dans l'entourage de Maître Chen Chang-Hsing (1771-1853) en tant que serviteur, après avoir vainement tenté d'entrer dans l'école. En cachette, il observa la nuit, les leçons du Maître et s'entraîna seul. Un jour, le Maître le découvrit perché dans un arbre et lui demanda de pratiquer le Tui Chu (sorte de combat ludique) contre ses élèves. Yang Lu-Chan les battit tous. Maître Chen fut impressionné et l'accepta comme élève. Plus tard, Yang Lu-Chan voyagea à travers la Chine, se présenta dans les salles d'entraînement pour les arts martiaux ainsi que dans tous les cloîtres et sortit vainqueur de tous les combats. Comme il ne se servait que de son énergie et non pas de sa force musculaire, il ne devait pas vraiment lutter. C'est pour cela que l'on le surnommait «Yang l'invincible, celui qui ne lutte pas». Son aptitude à se servir de son énergie était tellement grande qu'un contact léger suffisait pour projeter ses adversaires sur des distances de plusieurs mètres, sans les blesser pour autant. Pour ses facultés extraordinaires, il fut appelé à la cour impériale pour enseigner la famille de l'empereur et leurs proches. Celui-ci et sa famille, cependant, étaient des Mandchous, donc pas des Chinois et Yang Lu-Chang ne voulut pas révéler les secrets du Tai Chi Chuan. C'est pour cela qu'il transforma le Tai Chi en une sorte de gymnastique formelle en supprimant les principes internes conduisant à une compréhension plus profonde du Tai Chi. Il ne transmit le Tai Chi authentique que dans sa famille.

    Ses deux fils, Yang Jian-Hou (1839-1917) et Yang Ban-Hou (1837-1892) perpétuèrent sa tradition.

    Le représentant de la troisième génération, Yang Chen-Fu – Maître très célèbre à son époque – fut le premier à enseigner le Tai Chi dans les parcs publics. Il voyagea beaucoup en Chine pour répandre son enseignement. Quelques uns seulement parmi ses élèves furent introduits avec plus ou moins de précision dans les secrets du style familial.

    Son fils aîné, Yang Sau Chung reprend en quatrième génération l'héritage de son père, il commença à apprendre le Tai Chi à l'âge de huit ans et devint rapidement l'assistant de son père Me Yang Chen Fu dont il reçut tous les secrets. A l'âge de 14 ans il enseignait déjà sous sa conduite. A 19 ans, il était employé comme instructeur dans de nombreuses provinces de Chine. Il a habité à Canton jusqu' à la prise de pouvoir des communistes en 1949, puis il vécut à Hong Kong et fonda en 1971, l'International Tai Chi Chuan Association (ITCCA) ayant pour but de répandre le style Yang, en adoptant le terme de "Original Yang Style" pour différencier son école issue de la transmission familiale authentique. Ce style familial se distingue fortement du Tai Chi public qui est aussi le plus pratiqué en Chine.

    Maître Chu King-Hung fut (sous réserve) le troisième et dernier disciple de Maître Yang Sau Chung, formé de manière complète dans la tradition du style Yang Originel. Depuis 1973, Maître Chu vécut à Londres et ensuite en Sardaigne. En tant que représentant de l'ITCCA en Europe. Il enseigne dans de nombreux pays européens.

    Leonardo Bernardi© (uniquement pour usage personnel)

     

    « Histoire du Tai Chi Chuan et du style YangComment Yang Lu Chan étudia-il le Taïji Quan ? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :