• Les 8 pièces de Brocart & autres Qi Gong

     

    HISTOIRE DES HUIT PIECES DE BROCART
    – BA DUAN JIN –  

     

    Les 8 pièces de Brocart

    Maréchal Yu Fei (1103-1141)


    Les Huit pièces de brocart ont été crées par le Maréchal Yu Fei  dans un premier temps pour améliorer la santé de ses troupes. Certains sources disent que les huit pièces de brocart étaient douze, suite à leur transmission de génération en génération sur plusieurs centaines d’années, elles ont été réduites à huit. Le Maréchal Yu Fei a également créé deux autres arts martiaux : le style des Serres de l’aigle (style externe) et le Xingyi  (interne). Le Maréchal Yu Fei est encore aujourd’hui très respecté en Chine, pour son honnêteté et sa bravoure.

    Le Maréchal Yu Fei est né le 15 février 1103 à Tang Xian dans la province du Henan. Un évènement surprenant se produisit à sa naissance. Un grand oiseau se posa sur le toît de sa maison et fit un bruit épouvantable. Son père comprit que c’était un présage de la destinée tumultueuse de son fils et le nomma Fei qui veut dire voler en chinois. Son père pensait qu’il atteindrait les plus hautes et les plus nobles marches en tant qu’homme.

    Si vous voulez en savoir davantage sur l’épopée et les exercices de Qi Gong du Maréchal Yu Fei, je vous invite à consulter le livre du Dr Yang Jwing Ming – 8 exercices simples de Chi-kung pour votre santé – Les Huit pièces de brocart – Editions Budo.

     

     Bonne pratique à toutes et à tous!!!.



    DESCRIPTION DES HUIT PIECES DE BROCART
    – BA DUAN JIN 

     

    répétez chaque exercice de 6 à 12 ou 24 fois.selon le temps.



    Description de la longue forme des 108 postures du style Yang



     
    1. Les mains repoussent le ciel :

     
    Pieds à écartements des épaules, plier les genoux, croiser et monter les mains en inspirant ( paumes vers soi) et ensuite redescendez les mains (paumes vers le sol) en expirant, ensuite montez les mains croisés en montant sur les plantes des pieds (paumes vers l’extérieur) jusqu’au dessus de la tête en inspirant et redescendre les mains (paumes vers le sol) en expirant.

    Fonctions : cet exercice réveille successivement l’énergie dans les 3 réchauffeurs, améliore l’équilibre, soulage les raideurs d'épaules et prépare les mouvements lents et relaxés. Régularise le Sanjio (triple réchauffeur) : le méridien du triple réchauffeur est lié aux trois régions (ou foyers) : au dessus du diaphragme, entre le diaphragme et le nombril, entre le nombril et le pubis. Les rôles respectifs de ces trois régions sont : la respiration, la digestion, l'élimination. Le Sanjiao va de l'annulaire à la tête et rejoint le méridien de la vésicule biliaire. Le fait d'étirer et de baisser les bras active et régularise le Qi dans le sanjiao.
     
     

    Description de la longue forme des 108 postures du style Yang

     


    2.
    Bander l’arc et viser l’aigle 
    :

     
    Pieds à 45° et à écartement large, plier les genoux : lever les poings face à face à la hauteur des poumons en inspirant et expirer en bandant l’arc à gauche et répétez à droite.


    Fonctions : cet exercice renforce l’énergie des poumons et du gros intestin par étirements des méridiens, il renforce le maintien de l’axe dans les mouvements latéraux et il améliore l’enracinement au sol (équilibre) ; la position assise du tireur à l'arc active la partie basse du corps (région coxo- fémorale) et renforce le Qi des reins. Le geste d'ouverture en abaissant le corps facilite la circulation du bas vers le haut.
     
     
     

    Description de la longue forme des 108 postures du style Yang


    3. Sépare le ciel et la terre :



    Pieds à écartements des épaules et plier les genoux : inspirer en levant les mains devant soi, d’abord paumes vers le ciel et expirer en tournant les mains vers le sol, main gauche se place en haut la main droite basse à hauteur du Dantien. En suite en inspirant la main droite remonte par l’avant en tournant la paume vers le ciel au dessus de la tête et redescendre la main en expirant. Répétez de la  main droite en haut et de la main gauche en bas.

    Fonctions 
    :
    Lever les bras: dénoue les raideurs d’épaules, stimule les méridiens de la rate et du pancréas dont la bonne circulation énergétique est souvent perturbée en période de surmenage intellectuel : il est conseillé en période d’examen. Lever le bras traite la rate et l'estomac : Le méridien de l'estomac (yang) est lié au méridien de la rate (yin). Le méridien de l'estomac commence à l'aile du nez et se termine sur le deuxième orteil. Celui de la rate commence au gros orteil et finit sous la langue. Le mouvement de montée des bras en poussant sur les jambes active la circulation dans la rate, l'estomac, et le foie.

     

     

    Description de la longue forme des 108 postures du style Yang

     
    4. Regarder derrière soi :



    Pieds à écartements des épaules, inspirer en levant les les mains (paumes vers le ciel) et en tournant la taille et la tête lentement vers la gauche et la droite, comme si on regardait derrière soi sans forcer et revenir au centre en expirant. Ensuite on garde les mains devant soi (paumes vers le sol) et l’on pivote la taille et le bassin de gauche à droite (respiration libre), répétez vers la droite.

    Fonctions :
    Les "cinq fatigues" font allusion aux maladies des cinq organes internes yin :
le coeur, le foie, la rate, les poumons et les reins.
Les "sept malaises" sont liés aux sept émotions : la colère, la joie, la tristesse, la peur, l'obsession, l'inquiétude, l'effroi. Selon la médecine chinoise, l'exagération ou l'inhibition des émotions est nuisible aux cinq organes et engendrent des maladies.
La colère nuit au foie, la joie nuit au coeur, la tristesse au poumon, la peur au rein, l'obsession à la rate.
Les émotions font stagner l'énergie en haut. Le mouvement du bas vers le haut permet de régulariser le Qi qui stagne en haut. Tournez la tête vers l'arrière décontracte la région cervicale.

     
     
     

    Description de la longue forme des 108 postures du style Yang



    5
    . L’ours se penche et balance la tête et la queue:



    Pieds à 45° et à écartement large (2 fois écartements des épaules) et plier les genoux (position du cavalier) : mains sur les hanches, poids sur le pied gauche, inspirer en tournant le bassin à gauche, balancer la tête vers le bas, expirer au milieu, inspirer en se relevant et en tournant le bassin vers la droite, poids sur la pied droit. Répétez à droite et à gauche.

    Fonctions Le feu (excès du coeur) dans le foyer médian et au plexus peut avoir comme origine une mauvaise alimentation, la respiration d'un air vicié ou le manque de sommeil. Le feu est lié au coeur. Le métal est lié aux poumons. Dans la théorie des 5 éléments, le métal absorbe la chaleur du feu. En remuant et ouvrant la cage thoracique avec les bras (méridiens du poumons), on active les poumons, on éteint le feu du coeur. Cet technique délie la taille, renforce son lien avec les cuisses par l’intermédiaire du bassin profond et travaille le maintien de l’axe dans les postures inclinées.

     



    Description de la longue forme des 108 postures du style Yang

     


    6. SE PENCHER EN AVANT POUR ETIRER LE DOS :



    Pieds à écartements des épaules, jambes tendues, lever les mains derrière soi (paumes vers l’avant) s’incliner légèrement vers l’arrière, ensuite s’incliner vers le bas en inspirant doucement, descendre les 2 mains qui viennent agripper les orteils, ensuite plier les genoux et se relever doucement, genoux pliés, en lâchant les mains, les épaules et la tête baissée en expirant et en revenant à la verticale, ne pas forcer.

    Fonctions :
    Cet exercice délie les raideurs du dos et de l’arrière des jambes, il stimule les méridiens des reins et de la vessie. En agrippant les orteils (source bouillante), on active les 6 méridiens des pieds. Cela régularise la circulation du Qi du bas vers le haut. En déployant le dos, on facilite la circulation haute. La circulation générale s'active. En agrippant les pieds on touche les orteils ou le point yongquan (source bouillonnante) du méridien des reins situé sur la plante du pied. En pliant le dos vers le sol, on masse les reins en étirant le dos.. Cet exercice détend la plante des pieds.

     


    Description de la longue forme des 108 postures du style Yang



    7. LANCER LE POING AVEC LES YEUX DE LA COLERE :



    Pieds à 45° et à écartement large ( MA BU, position du cavalier) : inspirer et monter les 2 poings face à face à hauteur des poumons et expirer en donnant un coup de poing à droite en expirant avec le son « ha », ensuite répétez à gauche.

    Fonctions : ce Qi-Kung a pour effet de lier les raideurs d’épaules, il renforce les jambes et le dos, il vide l’éxcès des émotions colériques ou la colère retenue qu’emmagasine le foie. Faire le geste élastique du coups de poings est semblable dans les fonctions internes à la deuxième pièce. "Les yeux de feu" désigne la concentration de l'esprit.
La vigilance coordonnée à la force musculaire et au souffle vital crée le jing (puissance interne).

     
     

    Description de la longue forme des 108 postures du style Yang



    8.
    Les 7 DESORDRES ET LES 100 MALADIES DISPARAISSENT :



    Pieds joints : inspirer en montant sur la plante des pieds et expirer en reposant les talons au sol.

    Fonctions :
     
    Les reins sont la résidence de l'essence originelle (yuan jing), qui est la source du
souffle originel (yuan qi). Lorsque les reins sont sains et forts, le jing (essence vitale) est retenu et renforcé, il stimule l’énergie dans toute le corps de haut en bas, ainsi que dans les 6 méridiens qui parcourent les jambes. Refaire circuler l'énergie dans le triple réchauffeur.

    NB:  Faites-vous aider d’un professeur compétent pour ces exercices qui ne présentent en soi aucun danger si toutefois, ils sont bien exécutés. Je décline toute responsabilité pour tous dommages causés par ceux-ci.

      

    De quelle façon doit-on pratiquer les 8 pièces de Brocart?. 

     

    Il est bon de pratiquer ces mouvements à jeun ou loin des repas.

    Le moment le plus propice est le matin au réveil.

    On pratique ces mouvements indifféremment avant la position «d'embrasser l'arbre», ou après, ou de façon indépendante.

    La vitesse est l'affaire de chacun. Elle dépend de deux facteurs: la respiration et le but recherché.

    On se doit d'avoir une vitesse suffisamment lente pour se concentrer, mais pas trop pour que la respiration ne soit pas forcée et qu'on ne s'essouffle pas.

    Plus la respiration est lente, plus harmonieux et concentrés seront les gestes.

    Cependant le choix est offert : 

     

        Soit on pratique les gestes de façon plus rapide, dynamique, et la structure, c'est-à-dire la charpente corporelle, sera tonifiée.

        Soit on pratique de façon lente, très concentrée et intériorisée. Dans ce cas les résultats et le ressenti énergétiques seront plus forts.

    Le nombre de chaque mouvement varie avec le temps disponible.

    Le nombre habituel est de 12 fois par mouvement. Quand ce mouvement est symétrique, comme «viser un aigle», on pratique 12 fois à gauche et 12 fois à droite.

    La durée moyenne pour 12 fois par mouvement est de 20 à 25 minutes. C'est le temps optimum pour retirer le meilleur effet de cet exercice dans un minimum de temps.

    Si l'on est pressé, on peut raccourcir le nombre de fois à la moitié en pratiquant 6 fois chaque exercice, ce qui ramène le temps d'exécution à 15 minutes.

    Si au contraire on a du temps devant soi pour pratiquer et que l'on désire changer profondément quelque chose dans son corps avec l'énergie, alors il sera bon de suivre l'entraînement des adeptes des Arts Martiaux en Chine, c'est à dire 24 fois, soit 45 minutes d'exercice tous les jours.

    Quand on choisit une durée courte de travail, il est souhaitable d'approfondir les mouvements pour savoir jusqu'où l'on peut aller dans les sensations et la connaissance vécue de chaque exercice.

    On peut alors s'offrir la possibilité de choisir un seul mouvement par séance, un seul que l'on va pratiquer 5 à 10 minutes. Aujourd'hui, on fait le premier mouvement 10 minutes, demain le deuxième, et ainsi de suite.

    Mais il est préférable, de façon continue et régulière, d'exercer les 8 mouvements complémentaires.

    Ceux qui auront le courage et la discipline de pratiquer ces ":«8pièces de brocart» tous les jours, 20 minutes, de façon régulière, seront récompensés. Au bout d'un mois, il se dégage de l'adepte une telle vitalité, une telle assurance dans son corps, un tel renforcement de la charpente, que les proches, les amis, lui demandent immanquablement ce qu'il a fait pour changer ainsi.

    * Pour les personnes malades, même si l'entraînement ne dure pas longtemps au début, la pratique régulière renforcera la dynamique du corps, et l'endurance augmentera.

     

    NB:  Faites-vous aider d’un professeur compétent pour ces exercices qui ne présentent en soi aucun danger si toutefois, ils sont bien exécutés. Je décline toute responsabilité pour tous dommages causés par ceux-ci.

     

     

    BONNE PRATIQUE à TOUTES ET TOUS!!!

     

     

    ***

     

    Qi Gong Fondamental

     

    qi gong fondamental

    Tableau de Daoyin du tombeau n°3 des han de Mawangdui (province du Hunan) source: google images

     

     

    Enchaînement fondamental  pour ressentir le Qi ou chi dans le corps:  se pratique avec inspiration et expiration précises

    (faites-vous aider par un enseignant compétent). Cet enchainement d’exercices de Qigong à pour objectifs : 

     

    1 : Il aide le débutant en Tai Chi Chuan à ressentir et à comprendre le chi, plus vite, il y parvient, plus vite il peut comprendre l’énergie interne de son corps. Cet enchaînement étant très simple et facile à mémoriser, il vous sera rapidement possible de l’exécuter confortablement et de manière automatique, libérant ainsi votre esprit qui pourra se concentrer totalement sur la respiration et le chi.

    2. Il apprend à guider le chi vers les membres. Après avoir réguler votre corps, votre respiration et votre esprit, vous devez apprendre à conduire le chi de vos membres jusqu’à votre Dan tien inférieur à l’inspiration et du Dan tien inférieur à vos membres à l’expiration, cela vous entraîne à utiliser Yi (mental) pour guider le chi (Yi Yi Yin Qi), ce qui est primordial dans la pratique du Tai Chi Chuan.

    3. Il ouvre progressivement les douze méridiens, lorsque vous aurez longtemps pratiquer cet enchaînement, vous vous rendrez compte que votre chi circule de manière de plus en plus forte. Cette force de circulation accrue ouvre progressivement vos douze méridiens à votre chi, dont il rend le flux plus harmonieux dans vos douze organes internes. C’est là une des clefs fondamentales pour le maintien d’une bonne santé.

    4 : Il détend les muscles internes ou profonds, plus particulièrement autour des organes internes. Cet assouplissement des muscles entourant les organes internes permet à ceux-ci de se détendre et de recevoir la juste quantité de chi dont ils ont besoin. Pour accumuler le chi au centre de votre paume lorsque vous pratiquez ce enchaînement, vous devez utiliser la forme de main du Taichi-chuan.

    Le majeur et le pouce doivent rester un peu en avant tandis que vous poussez légèrement le petit doigt en arrière ; A la fin de l’enchaînement, relâcher la main afin de laisser le chi s’écouler vers vos doigts.

     

     

    1. Le Chi est lesté dans le Dan Tien (Qi Chen Dan Tian) :

    Dans cet exercice, vous apprenez à utiliser votre esprit pour lester votre chi dans votre Dan tien, en coordination avec vos mouvements . Ayez l’esprit calme et le corps relâché.

     

    Les 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de Brocart

           Inspirez/expirez 3 à 5x                                                                                                                      Inspirez                                                                                                                                       Expirez

                

    Pour commencer, tenez-vous debout et immobile, mains face au sol et juste en avant de vos hanches. Placez votre esprit dans votre centre de gravité, c’est à dire au centre de votre corps physique. Cet état s’appelle WUJI. Inspirez et expirer profondément plusieurs fois (3 à 5 fois), jusqu’à ce que votre esprit soit calme et en paix.

    Puis inspirez et tournez vos paumes face à face, élevez-les jusqu’à hauteur des épaules en arquant légèrement et doucement votre dos. Ensuite, à l’expiration, tournez vos paumes à nouveau vers le sol et redescendez-les à hauteur et au niveau devant les hanches, en redressant votre dos.

    Faites dix répétitions ; chaque fois que vous abaissez les mains, pensez que vous êtes en train de pousser quelque chose vers le bas, et utiliser votre esprit pour conduire le chi dans votre Dantien inférieur. Sachez que même si cet mouvement ne semble mettre en œuvre que vos mains et vos bras, avec la pratique vous pourrez générer ce mouvement depuis vos jambes ou votre taille, le faire remonter le long de votre colonne vertébrale, pour atteindre finalement vos bras et vos mains. Votre corps entier doit bouger avec la souplesse d’un fouet.

    Le classique du Tai chi dit : « Une fois en mouvement, chaque partie du corps doit être souple et agile , et toutes doivent être liées. »

     

     

    2. Développer la poitrine pour nettoyer le corps (Zhan Xiong Jing Shen) :

     

    Les 8 pièces de Brocart

    Inspirez

    Les 8 pièces de Brocart

    Croisez et expirez

    Les 8 pièces de Brocart
    en descendant les bras 

    Pendant la pratique de cet exercice, vous devez imaginer que vous chassez de votre corps, le mauvais chi et l’air vicié, et que vousles projetez loin de votre corps,. Commencez par effectuer avec vos bras des cercles vers le haut et ensuite vers les côtés. Pendant que vos bras montent et lorsqu’ils se croisent devant votre thorax, vous devez arquer doucement le torse vers l’arrière, puis lorsqu’ils se séparent vers le haut et vers les côtés, vous devez projetez doucement le torse vers l’avant.

    Croisez les poignets devant le centre du corps, Inspirez profondément en arquant le dos légèrement, pendant que vos bras montent, et expirez lorsqu’ils descendent vers l’extérieur et les côtés. Le Yi (mental) et le mouvement commencent à la taille, remontent le long de la colonne vertébrale, et passent enfin aux membres. La poitrine est tout particulièrement importante dans cet exercice. Alliée aux mouvements des bras, la respiration profonde a en effet la capacité de détendre les muscles qui entourent les poumons.

     

     

    3. Verser le chi dans le Baihui  (Bai hui Guan Qi) :

     

     

    Les 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de Brocart

                                                                                       Inspirez ----------------------------------------------------------------------- Expirez en redescendant les paumes vers le sol

    Mains (paumes vers le ciel) devant le centre du corps, les doigts se font faces. A l’inspiration, ouvrez vos mains devant votre abdomen et projetez doucement votre torse en avant, puis prolongez ces cercles jusqu’à ce que vos mains soient au dessus de votre tête. A l’expiration, abaissez vos bras devant vous et arquez doucement votre torse vers l’arrière, et visualisez-vous en train de pousser le chi vers le bas, jusque sous vos pieds. Les mains s’arrêtent au niveau du centre du corps.

     

     4. La gauche et la droite poussent les montagnes : (Zuo You Tui Shan :

     

    Les 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de Brocart

                                                   Inspirez lentement ---------------------------------------------------------------------------------------- expirez en pliant les genoux ------- inspirez en  revenant et expirez

     

    Après avoir nettoyé, puis empli votre corps du chi du ciel, vous commencerez à accumuler le chi à l’intérieur et à l’utiliser pour votre entraînement.A l’inspiration, levez les mains au niveau de la poitrine, paumes vers le ciel, en arquant doucement la colonne vertébrale vers l’arrière.Abaissez et écartez vos coudes vers les côtés, vos doigts pointent vers les côtés, paumes face au sol, et commencez à redresser votre torse, maintenez vos poignets souples.Ensuite à l’expiration, étendez vos bras pliés sur les côtés. Lorsque ceux-ci arrivent à mi-extension, cassez (pliez) vos poignets et poussez vers les côtés comme si vous poussiez deux montagnes pour les séparer, expirez en pliant les genoux.

    Ré-Inspirez en revenant à la verticale et expirez en descendant les mainsEnsuite déplier les genoux, revenez à la verticale, en inspirant, votre torse se redresse, et votre esprit est élevé, et ramenez vos mains, paumes tournées vers vous en arquant doucement votre dos vers l’arrière, puis expirez et abaissez vos mains devant vous, paumes face au sol et doigts face à face. Reprenez alors naturellement votre posture debout et détendue. Les muscles doivent demeurer détendus tout au long de l’exercice. N’étendez pas complètement vos bras, cela entraînerait des tensions musculaires et la stagnation du chi.

     

     

    5. Casser (pliez) les poignets et pousser les paumes : (Zuo Wan Tui Zhang) :

     

     

    Les 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de Brocart

                                                                                 Inspirez ------------------------- Expirez et pliez genoux ---------------Inspirez --------------------- Expirez en descendant les mains

     

    Cet exercice poursuit l’entraînement de l’utilisation du Yi (mental) pour guider le chi, mais cette fois c’est vers l’avant que s’effectue la poussée (sans poussez). Pour amener le chi vers l’avant et dans vos paumes, imaginer que vous êtes en train de pousser une voiture ou un objet pesant. 

    Commencez par élever vos bras devant vous, paumes vers le ciel ; inspirez et arquez doucement le dos vers l’arrière, de la même manière que pour l’exercice précédent. Tournez alors vos mains vers l’avant, paumes vers le sol et le bas, et commencez à redresser le torse. Vos poignets sont détendus, et vos doigts pointent vers l ‘avant. étendez vos bras. Lorsque ceux-ci sont à mi-extension, cassez (pliez) vos poignets et poussez vos paumes vers l’avant et Expirez doucement. N’étendez pas complètement vos bras, car cela entraînerait des tensions musculaires et la stagnation du chi. Ensuite inspirez et ramenez vos mains, paumes tournées vers vous en arquant doucement votre dos vers l’arrière, puis expirez et abaissez vos mains devant vous, paumes face au sol et doigts face à face, au niveau du centre du corps. Reprenez alors naturellement votre posture debout et détendue.

     

     

    6. Le grand Ours nage dans l’eau : (Da Xiong You Shui).

     

     

    Les 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de Brocart

                                                                                           Inspirez ----------------------- Expirez ----------------------------------------------------------------------------------------

       

    Ce mouvement est similaire à la brasse en natation ; Comme toujours en taïchi-chuan & Qi Gong, le mouvement est généré par les jambes et dirigé vers le haut et les mains. Lorsque vous avez terminé l’exercice précédent, vos mains sont devant votre abdomen. Commencez par élever vos bras devant vous, paumes vers le ciel ; inspirez et arquez doucement le dos vers l’arrière, de la même manière que pour l’exercice précédent.

    Tournez alors vos mains vers l’avant, paumes vers le sol et le bas, et commencez à redresser le torse. Vos poignets sont détendus, et vos doigts pointent vers l‘avant. étendez vos bras. Lorsque ceux-ci sont à mi-extension, cassez vos poignets et poussez vos paumes vers l’avant en expirant et écartez vos bras vers les côtés en tournant les paumes vers le bas, puis faites-leur décrire un grand cercle vers l’arrière, pour les ramener à vos hanches, en pivotant les mains pour les tourner à nouveau vers le ciel. Poursuivez alors l’expiration en étendant vos bras vers l’avant.

     

     

    7. La gauche et la droite ouvrent la montagne : (Zuo You Kai Shan)

     

     

    Les 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de Brocart

                                                                                          Inspirez ----------------------- Expirez ------------------------------------------ en ramenant la main à la hanche

    Les 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de Brocart

     

    Ce exercice est similaire au précédent si ce n’est qu’il n’est effectué qu’un bras à la fois ; Permettez à votre torse de s’ouvrir et de se refermer en coordination avec les mouvements de vos bras et tournez aussi légèrement votre corps. A la fin de la séquence précédente, continuez l’inspiration et tournez votre corps vers la gauche ; étendez votre bras vers la gauche. A l’expiration, tournez la main vers l’avant et tournez votre corps vers la droite en balayant de la main droite devant votre poitrine. Lorsque votre main droite revient à votre taille, recommencez le même mouvement vers la gauche.

     

     

    8. L’aigle attaque sa proie : (Lao Ying Pu Shi).

     

    Les 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de Brocart

                                                                                                    Inspirez en tournant vos poignets vers l'avant et expirez en ramenant les mains au Dantien

    Cet exercice fait appel à un mouvement inverse de celui du 6ème exercice. En commençant avec les mains aux hanches, paumes face au ciel, inspirez et écarter vos bras vers les côtés, en ouvrant votre poitrine vers l’avant. Expirez alors pendant que vos bras accomplissent des cercles vers l’extérieur d’abord, puis vers l’avant, paumes vers le sol. Enfin, ramenez vos mains aux hanches en tournant à nouveau les paumes face au ciel et en arquant votre dos vers l’arrière. Inspirez lorsque vos bras vont vers l’avant, et expirez lorsqu’ils reviennent en arrière. La respiration inverse peut se faire également.

     

     

    9. Le Lion fait rouler la balle : (Shi Zi Gun Qiu).

     

    Cet exercice est similaire au précédent, si ce n’est qu’il est effectué que d’un bras à la fois ; Le plus important de cet exercice, c’est que vous devez sentir que votre corps est relié de la plante de vos pieds jusqu’à l’extrémité de vos doigts. Le mouvement est généré par les jambes, et il est possible de faire varier la taille des cercles.

     

     

     

    10. La Grue blanche déploie ses ailes : (Bai He Liang Qi).

     

    Les 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de BrocartLes 8 pièces de Brocart

                                                                                   Inspirez en Yin                           Expirez en Yang                      Inspirez en Yin                        Expirez en Yang

     

    La main haute droite, paume vers l’avant, fait un « S » de droite à gauche et la main gauche et basse, en passant vers l’intérieur et le milieu du corps fait un « S » de droite à gauche.Cette dernière forme sert à la récupération. A la fin de la séquence, guidez votre chi vers votre Dan tien inférieur. Sentez le chi se répandre dans l’ensemble de votre corps. Une sensation de chaleur dans les pieds peut être perceptible.

    Aidez-vous du signe Taïji - Yin/Yang ci-dessous pour visualisez cet exercice.

     

    Les 8 pièces de Brocart

     

    11. Enfin, pour lever toute stagnation du chi, mettez vos pieds à écartement des épaules, dressez-vous alternativement sur la pointe des pieds en inspirant, puis descendez sur les talons en expirant: Répétez dix fois.

    Ensuite, enlevez les stagnations d'énergie dans les jambes, en marchant sur place à reculons en levant alternativement les genoux et et ensuite terminez par le 23ème exercice taoïste: "Les fleurs d'Or tombent".

     

    Avertissement : 

     Faites-vous aider d’un professeur compétent pour ces exercices qui ne présentent en soi pas de danger si toutefois ils sont bien exécutés. Je décline toute responsabilité pour tous dommages causés par ceux-ci.

     

    BONNE PRATIQUE À TOUTES ET TOUS !!! 

    Leonardo Bernardi - Pr de Tai chi chuan & Qi Gong du style Yang

    Uniquement à usage privé : source : ©Me Yang Jwing Ming

     

     

    ***

     

     

     Qi Gong "Embrasser l'arbre"

     Pratiquez de préférence le matin à l'extérieur (sauf en cas de pluie et à l'abri du vent ou dans une pièce aérée. Commencez par une minute dans chaque position, ensuite, augmenter selon vos capacités. Maximum ½ heures. Ensuite choisissez la position qui vous convient le mieux. Une pratique régulière est nécessaire pour obtenir des résultats sur la santé.

     

     

    Les 8 pièces de Brocart & autres Qi Gong

                                                                                                     Dantien inférieur                            Dantien médian                                   Dantien supérieur

      

    1. Pieds à écartement d’épaules
    2. « Vider les aisselles » comme si on tenait un petit oeuf de Caille sous les bras
    3. Tenir les coudes suspendus
    4. Garder les poignets détendus
    5. Garder les doigts souples comme des drapeaux dans le vent
    6. Maintenir la tête suspendue
    7. Baisser les yeux mi-clos
    8. Connectez les lèvres sans serrer les dents
    9. La pointe de la langue touche le palais (derrière les incisives supérieures)
    10. Reculer le menton
    11. Etirer le dos
    12. Rentrer la poitrine (légèrement)
    13. Monter les bras (1. Dantien inférieur 2. Dantien médian 3. Dantien supérieur
    14. Relâchez les lombaires
    15. Rétracter le bas-ventre (sans tensions des abdominaux)
    16. Arrondir la partie antérieure des cuisses (petit pont)
    17. Fléchir les genoux sans dépasser les orteils
    18. « Vider la plante des pieds » agripper (sans tensions) le sol avec les orteils

     

     

     

     

    Les 8 pièces de Brocart & autres Qi Gong

     

    Les résultats de la position d’ « Embrasser l’arbre » lors d’expérimentations faites en Chine, dans les hôpitaux et cliniques du Qi-Gong ont été publiées dans des revues chinoises après avoir été exposées lors de congrès sur le Qi-Gong.

     

    1. Augmente l’immunité : immunité humorale et immunité cellulaire.
    2. Prévient les accidents vasculaire cérébraux.
    3. Soigne l’insomnie et l’anxiété ainsi que les facteurs psychologiques du vieillissement
    4. Augmente l’intelligence avec accroissement de la mémoire, de la vivacité de l’esprit.
    5. Améliore l’acuité visuelle et lutte contre la fatigue oculaire par amélioration de la circulation du sang au niveaux des yeux, nutrition du nerf optique et détente du muscle ciliaire. Agit sur les myopies.
    6. Elimine la fatigue en général.
    7. Augmente la température dans les mains, d’où l’utilisation de cette énergie par les Maîtres en Qi-Gong pour soigner les patients.
    8. Agit sur la guérison de maladies chroniques du système digestif : gastrite, hépatite, cirrhose, cholécystite.
    9. Améliore nettement beaucoup d’autres maladies chroniques telles que : Hypertension, neurasthénie, anémie, arthrose, bronchite, asthme, etc.

     

    NB : Quoique ces exercices soient sans dangers, faites vous aider d’un professeur expérimenté, je décline toute responsabilité pour tous dommages causés par la lecture et la pratique de ces exercices. Ne pas diffuser sans autorisation.

     

    Je vous souhaite à toutes et tous une bonne pratique !!!

     

    Leonardo Bernardi – Prof. de Taïji Quan & Qi Gong du style Yang

    Source: www.yves-requena.com

     

     

     ***

     

     

    La respiration cosmique

    Fonctions : contre la fatigue et les coups de pompe

     

     

    Les 8 pièces de Brocart & autres Qi Gong

    1. Préparation 

     

    Les bras le long du corps, pieds parallèles à écartements d’épaules,

    Bien se relâcher dans les genoux, détendez-vous.

     

     

    2. Terre

     

    Les 8 pièces de Brocart & autres Qi Gong

     

     

    Inspirez : montez les mains vers la poitrine paumes vers le ciel, captez l’énergie de la Terre et faîtes là pénétrer dans votre poitrine

    Expirez : repousser vos mains, paumes vers l’avant pour chasser l’énergie usée de votre corps vers l’avant. Imaginez l'énergie usée sortant par les laogongs (centre des paumes).

     

     

    3. Ciel

     

    Les 8 pièces de Brocart & autres Qi Gong

    Inspirez : captez l’énergie de l’Horizon et faites là pénétrer dans votre poitrine. 

    Expirez : repoussez les mains vers le haut en regardant le ciel pour rejeter l’énergie

    usée de votre corps, loin, à l’infini.

     

    4.Vers les côtés

      

    Les 8 pièces de Brocart & autres Qi Gong

    Inspirez : descendez les bras par les côtés, paumes tournées vers la tête jusqu’à votre poitrine en capturant l ‘énergie du Ciel et faites là pénétrer dans votre corps par le sommet du crâne. 

    Expirez : repoussez les mains vers les côtés à la hauteur de vos épaules (relâchées), pour chasser l’énergie usée sur les côtés, loin, à l’infini.

     

     

    5. Retour Terre

     

    Les 8 pièces de Brocart & autres Qi Gong

     

    Inspirez : captez l’énergie de chaque côté de l’infini.

     Expirez : redescendez toute l’énergie usée du corps

    et par la plante des pieds laissez là s’enfoncer profondément dans la terre.

     

     

    Recommandation : recommencez autant de fois que vous le désirez, minimum 3 fois. Ne vous pressez pas, respirez doucement, lentement, finement... Vous pouvez garder les yeux fermer pour mieux ressentir votre corps.

    Effets : ces exercices sont comme une douche bienfaisante d’énergie provenant de la nature et du cosmos. Ils vous rafraîchissent rapidement et procure une sensation de nettoyage, de purification qui efface toute fatigue… comme par magie.

     

    Important : une fois les mouvements mémorisés, sentez à l’inspiration, l’énergie de la Terre qui pénètre dans le corps par la plante des pieds et qu’à l’expiration, vous chassez les énergies négatives qui surchargent l’organisme et le fatiguent. Lorsque l’inspiration vient de l’infini et du ciel, ressentez une énergie plus subtile qui vous ressource au plus profond de vous même.

     

    Je vous souhaite à toutes et tous une bonne pratique !!!

     

    Leonardo Bernardi – Prof. de Taïji Quan & Qi Gong du style Yang

    Source: www.yves-requena.com

     

     

     

     

    « 1ère section du style Yang - La Terre (relation Yin)Théorie du Bien-être à la chinoise »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :