• Conseils des Chinois pour conserver une bonne santé

     

    Le lever

     

    Les Chinois disent «  lève-toi entre le chant du coq et le lever du soleil …
Ne dors pas trop longtemps, ne te lève pas trop tard » 
Selon la théorie de « l’harmonie entre le ciel et l’homme », l’heure du lever comme celle du coucher doit  varier selon les saisons.
 Au printemps, « ne pas se coucher trop tôt, mais se lever de bonne heure pour faire quelques pas dans l’air frais du petit matin ». 
En été, « se coucher assez tard et se lever avec le soleil »
. En automne, « se mettre au lit plus tôt et se réveiller au chant du coq. ». 
En hiver, « se coucher plus tôt et attendre la lumière du jour pour se lever». 
Au printemps et en été, le sommeil peut-être plus court, car c’est le principe yang qui domine et un court sommeil lui est favorable. En automne et en hiver, le sommeil doit être long et il vaut mieux attendre le soleil pour se lever afin de protéger le principe yin.
Surtout ne pas changer sans cesse ses heures de lever et de coucher.

    On recommande de faire des massages au moment du réveil afin de stimuler la circulation de l’énergie vitale. Frotter vos mains pour réchauffer les paumes. « La tête est le lieu de rencontres des méridiens yang, masser doucement le visage permet donc d’élever la résistance au froid », puis le corps. On peut s’étirer doucement et bouger les membres. 
Ensuite on peut se lever.

     


    La matinée

     

    Avant ou après le petit déjeuner, les Chinois préconisent une petite promenade : 
« L’exercice de la marche détendue, sans souci, harmonise naturellement les quatre membres du corps. Si on y ajoute une bonne humeur, elle stimule la circulation du sang et du qi.
 Une petite promenade permet aux articulations de conserver leur souplesse et renforce les muscles ». La détente de tout le corps est un préalable important pour donner à la promenade toute son efficacité. La promenade demande encore d’être dans un état de tranquillité. 
La promenade dans la matinée peut prendre plusieurs formes : marcher à pied pour aller au travail, chercher son pain, aller voir un ami, promener son chien. Il est conseillé de se promener au moins une fois par jour, le meilleur moment étant à la fraîcheur matinale.
La promenade digestive est aussi très bénéfique comme dit le dicton «  Faire cent pas après le repas, c’est la garantie de vivre longtemps ».

    La promenade peut être suivie par des exercices corporels (qi gong, daoyin, taiji…massages) pour assouplir, renforcer, réveiller notre corps. Ces exercices ne doivent pas amener de fatigue excessive mais simplement détendre, bouger, se concentrer, calmer l’esprit.

    Ce réveil matinal permet de commencer la journée avec un plein de vitalité.
Pour ceux qui on du temps libre, les Anciens préconisent de pratiquer des loisirs ou passe temps créatifs et de distraction (couture, broderie, lecture, encadrement, élevage de poissons, jeu de cartes, pêche, jardinage, peinture, sports….)

     


    Le midi

     

    Le repas du midi est important. Il sera plus ou moins copieux en fonction des deux autres repas de la journée. La digestion commence dans la bouche : « la salive agit avec trente secondes de mastication ». Le choix de la nourriture est capitale. Pour les Chinois, les aliments peuvent être classés suivant leur énergie propre (jing). Ils sont classés yin (froids) ou yang (chauds) et suivant leur saveur : acide, salée, amère, âpre, piquante, douce. On classe aussi les aliments suivants leur valeur énergétique en rapport avec les organes. Ceci est très complexe et difficile à mettre en place au quotidien. Une règle très simple pour choisir de bons aliments :
1.un aliment fraîchement récolté de son lieu de croissance,
 2.un lieu de croissance proche du lieu de vie de celui qui le consomme,
 3.une période de production, de récolte et de consommation en correspondance directe avec la nature de l’aliment.

    La nourriture est une affaire de goût. Répartir sur les trois repas le maximum de fruits et de légumes est un gage de bonne santé : « un petit morceau de gingembre et une banane par jour en hiver combattra la fatigue et aidera l’élimination »

     


    L'après midi

     

    Au travail ou chez soi, il ne faut pas oublier les petits efforts physiques : 
Le médecin Su Simiao dans son recueil les meilleures ordonnances écrivait ceci : 
«  Qui veut se maintenir en bonne santé doit faire souvent de petits efforts physiques, sans aller au-delà de ses forces ».
 Les petits efforts se divisent en deux grands groupes : les gestes de la vie ordinaire et les exercices spécifiques :
 Cao Tingdong qui vécut sous la dynastie des Qing dit dans ses maximes de Longévité : «  Passer un chiffon sur les meubles, nettoyer son encrier, allumer de l’encens, préparer le thé, arranger les fleurs dans un pot, etc, il est bon de faire cela soi-même pour assouplir les articulations et stimuler la circulation du sang, car les charnières immobiles rouillent et l’eau stagnante se corrompt ». 
Comme le dit la sagesse populaire : 
« le mouvement ralentit la vieillesse ».
Les petits exercices physiques spécifiques peuvent se trouver dans les Dao yin (gymnastique) ou dans les Qi gong. On effectue des « petits gestes » qui stimule les quatre membres.
 Mouvements de bras,
 Mouvements de la tête, 
Mouvements de la taille et des hanches,
 Mouvements des mains.
La médecine traditionnelle chinoise considère les membres comme les sources yang et les départs des méridiens yang. La rate commande les membres, ceux ci par le système des méridiens ont des rapports étroits avec le système digestif.
 La série des « ba duan jin (8 brocarts »  que l’on trouve sur le site est idéale pour les « petits efforts de l’après midi ».

     

    La soirée

     

    La fin de la journée est un moment propice pour flâner et pratiquer des activités distrayantes.
Vers 18h, le corps commence à se préparer pour le dîner, il est déconseillé de pratiquer des activités physiques intenses avant le coucher. La médecine traditionnelle chinoise estime que l’esprit s’endort dans le calme : «  le sommeil du cœur ». Pour le Chinois, le cœur est lié à l’esprit. Les Anciens disent : «  le cœur s’endort le premier ». Il ne faut pas exciter le système nerveux mais essayer d’établir un calme intérieur.

    Cette description d’une journée est un emploi du temps idéal. Dans notre monde moderne, il est difficile de vivre son propre rythme, le travail et la famille nous dictent notre emploi du temps. Consacrer des petits instants pour se ressourcer, se calmer, se distraire permet un rééquilibrage interne. Les excès nuisent au corps et à l’esprit. Des instants de joie et de bonheur dans une journée permettent d’accepter les moments difficiles avec sérénité.

    Sources:
 Conseils pour une bonne santé 
Editions " la Chine en construction" 1989 Diététique énergétique et médecine chinoise - 
Editions Désiris, 2005 

    « Théorie du Bien-être à la chinoiseTableau généalogique de la famille Yang »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :