• Qu’est ce que Le Qi ou Chi (énergie ou souffle)

    Le Qi ou Chi

     

    On peut comparer le Qi ou Chi à de l’électricité ou encore bio-électricité ou bioénergie, qui circule dans les 12 méridiens et les huit merveilleux vaisseaux de notre corps et qui forme comme une batterie ou un seul flot de Qi circule.

    Le centre d’énergie du corps se situe dans le Dantien inférieur, 2 ou 3 centimètres sous le nombril. Tout le monde a du Qi, nous recevons un capital d’énergie à notre naissance, voyez les enfants qui ont un Qi naturel très élevé et déborde toujours d’énergie. En avançant en âge, nous perdons cette énergie de par notre façon de nous alimenter, de l’utilisation de nos pratiques sexuelles, de faire du sport ou non.

    La pratique du Tai Chi nous permet de retrouver cette énergie par une pratique régulière, de la patience et de la persévérance. Les tensions intérieures bloquent la circulation du Qi, aussi nous nous attachons à diminuer ses tensions par la pratique du Chi-Kung (Chi (énergie) Kung (travail avec l’énergie ou pratique) en complémentarité du Tai Chi Chuan.

    Le Qi Gong ou chi kung est une médecine reconnue en Chine et ancestrale, et est vieille de 4000 ans. Elle permet de diminuer, d’apaiser et de faire disparaître les tensions internes et augmenter la circulation, la quantiité et la qualité du Chi ou Qi dans notre corps. Souvent en essayant de se détendre, nous ajoutons des tensions supplémentaires.
    Aussi une pratique régulière du chi-kung est une aide précieuse à la pratique du Tai Chi pour rétablir un seul flot de Qi dans notre corps. Une nourriture saine et équilibrée et pas trop abondante favorisent également la bonne circulation de notre énergie dans notre corps et renforcera la qualité de notre moëlle.

    Le chi ou Qi est un terme largement utiliser en Chine et à plusieurs significations. Le caractère chinois pour le chi est très ancien et la signification ancienne est « offrir du grain à ses invités » Il est facile de voir par la signification des éléments des caractères et signes écrits (radicaux) Le caractère principal avec les lignes croisés et petites lignes en diagonales signifient le riz, les lignes qui recouvrent qui vont de l’horizontal vers un arc descendant représente un couvercle, comme un couvercle recouvrant un pot. La ligne au dessus du couvercle représente de la vapeur venant du pot sous le couvercle. Basiquement, chi signifie énergie et en terme de Tai Chi Chuan, il fait référence à l’énergie interne qui circulent à travers le corps, souvent en association avec la circulation du sang.

    Tout le monde a du Chi. Lorsque nous mourrons, il quitte le corps. Il y a le Chi Yin et le chi Yang.

    Le Chi est comme si on  était assis sur un chaudron et est situé généralement à 2 ou 3 centimètres sous le nombril, ceci dans le centre énergétique que l’on nomme Dantien en chinois, apparemment le Dantien ne contient qu’un amas de nerfs et de tissus, mais il renferme une centre énergétique et bio-électrique que l’on peut à présent mesurer avec sensiblité avec des instruments de haute technologie. Il est amusant de constater que les savants chinois avaient localisés ce centre énergétique ceci avant que les occidentaux n’invente la technologie permettant de le mesurer.

    Par la pratique du Tai Chi, nous activons ce centre énergétique pour transformer le Chi en Jin(essence). Nous chauffons ce chaudron (Le Dantien) et le chi s’évapore et circule à travers le corps et ses 12 méridiens et 8 merveilleux vaisseaux, pour arriver dans la moêlle des os où il est condensé, distillé et où il regénère ainsi la moëlle. Pour ceux qui pratiquent depuis longtemps et correctement , ils ont les os très durs. On les appelle les os du Tigre parce que c’est le tigre qui a les os les plus durs dans le règne animal.

    La moêlle des os devient compacte et renforce l’os. On peut utiliser cette énergie et force via les poings, les coudes, les genoux, etc…

    Toutefois,, vous ne pouvez utiliser cette énergie ou Chi ou le Jin avec de la tension musculaire, mais uniquement par la détente et le relâchement (sung).

    Il y a 12 méridiens mais uniquement un seul flot ou flux de Chi, si vous bloquez une partie du corps, le flot s’interrompt.

    En termes généraux, le chi est comparé à l’air ou gaz ou vapeur et au souffle ou encore à la  respiration. Lorsqu’une personne a du style dans ce qu’il fait, on dit qu’il a une sorte particulière de chi. D’un artiste, comme un calligraphe, on dit qu’il exprime un certain chi dans son travail.

    On dit qu’il y a plusieurs sortes de chi ? Nous naissons généralement avec un chi originel, celui que nous héritons de nos parents.

    Le chi primaire qui réside dans le Dan Tien ensuite le chi que nous accumulons dans notre vie quotidienne, qui provient de l’air et de la nourriture que nous consommons.

    Le Chi originel a tendance à diminuer, il faut le regénérer. Ceci peut se faire par des exercices physiques et de respirations comme le chi-kung, la méditation et la forme du Tai Chi Chuan
.
    Dans le Tai Chi Chuan, le but est d’augmenter la quantité, d‘en améliorer la qualité, de s’assurer de sa bonne circulation et d’éviter les blocages. Le but est d’harmoniser et d’équilibrer le chi Yin et Yang. Le chi peut être ressenti de différentes manières, communément il se manifeste par de la chaleur dans les mains et les pieds ou par de légères vibrations ou picotements dans les mains ou les pieds.  A différents moments de la pratique, il est ressentit de différentes manières. Mais le but dans le Tai Chi n’est pas de sentir le chi mais de s’assurer qu’il n’y ai pas de blocages dans sa circulation et d’être capable de le diriger par notre propre intention. Il est dit que l’on doit descendre et diriger son chi dans le Dan tien, centre énergétique du corps situé dans l’abdomen inférieur ,à 3 centimètres sous le nombril. L’une des raisons de ceci est que l’énergie peut se bloquer dans le torse ou la tête. Vu le besoin intellectuel et émotionnel dans les problèmes  dans la vie quotidienne, le chi s’élève vers la tête et ne circule pas librement dans le reste du corps. Ceci produit un déséquilibre qui produit de la fatigue, de la colère, de la dépression et des conflits.

    Descendre le Chi aide à réguler le flot de chi dans les méridiens et canaux, qui sont la base des traitements en acupuncture. Dans leTai Chi, un des buts est de rassembler le chi dans le DanTien et de le redistribuer dans les jambes et le reste du corps pendant la pratique de la forme et des applications martiales et dans la vie quotidienne. A de plus hauts niveaux, le chi est transformé en Shen ou esprit, pour la santé et dans l’Art martial, il est employé pour produire le Jin, ou la force interne. Du chi lui-même, on dit qu’il vient du Jin ou la génération de l’énergie.

    Ensemble, le Jing, le Chi et le Shen sont appelés les 3 trésors. Le processus du travail avec le chi implique une grande attention qui aide à amplifier le chi et le développement de l’intention qui guide l’effort et le chi
     lui-même. 

    « Qu’est ce que le Dan Tian (Dan Tien) ?Qu’est ce que le Jing (l’essence), aspect Yin du Chi? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :