• Le Shen, le Yi, et le Zhi.


    Le Shen, le Yi et le Zhi

     


    C’est l’esprit, la conscience spirituelle, mais non séparée du corps, le shen fait partie d’un continuum Jing – Qi – Shen entre matière et énergie. On considère que le Jing et le Shen sont positionnés entre deux pôles. Le Jing est le pôle dit « substantiel » alors qu’en opposition, le Shen est plutôt un pôle dit « immatériel ».
     

    Les Shén ou Esprits (qu'on traduit également par Conscience) représentent les forces spirituelles et psychiques qui nous animent et qui se manifestent par nos états de conscience, notre capacité à nous émouvoir et à penser, notre tempérament, nos aspirations, nos désirs, nos talents et nos habiletés. Les Esprits occupent une place importante dans l'évaluation des causes de déséquilibre ou de maladie et dans le choix des actions destinées à ramener le pratiquant vers une meilleure santé, le concept chinois de Shén impliquant à la fois l'unité de la conscience et la multiplicité des forces qui l'alimentent. 

    Le concept de Shén provient des croyances animistes du chamanisme. Le taoïsme et le confucianisme ont raffiné cette vision de la psyché, la rendant compatible au système de correspondances des Cinq Éléments. Par la suite, le concept de Shén a subi de nouvelles transformations, confronté aux enseignements du bouddhisme dont l'implantation a été fulgurante en Chine dès la fin de la dynastie Han (vers 200 apr. J.-C.). De ces sources multiples est né un modèle original et propre à la pensée chinoise.

    Tout comme le Qi, le Shén doit circuler librement si on désire être pleinement conscient de la réalité tant dans son corps que dans son environnement.

     

    Qu’est ce que Le Yi (idéation et direction) et Zhi (volonté et action)?.
     

     

    Pour se développer, la conscience globale, l'Esprit du Coeur, a besoin des cinq sens et plus particulièrement de deux des entités psycho-viscérales : le Yi et le Zhi. Le Yi, ou la capacité d'idéation, est l'outil que les Esprits utilisent pour apprendre, manipuler les idées et les concepts, jouer avec le langage et visualiser les mouvements corporels et les actions à mener. Il permet d'analyser les renseignements, de leur trouver un sens et d'en préparer la mémorisation sous forme de concepts réutilisables. La clarté du mental, indispensable à l'efficacité du Yi, dépend de la qualité des substances nourricières produites par le système digestif et la sphère de la Rate/Pancréas. Si, par exemple, le Sang ou les Liquides organiques sont de moindre qualité, le Yi en sera affecté, ce qui empêchera les Esprits de se manifester avec efficacité. C'est pourquoi la capacité d'idéation (même si elle relève au départ de l'intelligence mise en place par les Hun) est associée à la Rate/Pancréas et à l'intégrité de ses fonctions. Quand la Rate/Pancréas est affaiblie, la pensée devient confuse, les soucis s'installent, le jugement est perturbé et le comportement devient répétitif, voire obsessionnel. Le Zhi est l'élément qui permet l'action volontaire; il procure la capacité de rester concentré sur la réalisation d'un projet et de faire preuve de détermination et d'endurance dans l'effort à fournir pour réaliser un désir. Le Zhi est au coeur de la libido, il est intimement lié aux désirs, et c'est un terme également utilisé pour désigner les émotions.

    Pour mémoriser, les Esprits utilisent le Zhi, entité associée aux Reins, l'Organe de la conservation. C'est toutefois la Moelle et le Cerveau qui, grâce aux Essences, conservent l'information. Si les Essences acquises s'affaiblissent, ou que la Moelle et le Cerveau sont mal nourris, la mémoire et la capacité de concentration déclineront. Le Zhi est donc très dépendant de la sphère des Reins qui, entre autres, gère les Essences innées et acquises provenant à la fois de l'hérédité reçue des parents et des substances venues de l'environnement.

    La MTC observe des liens prépondérants entre la qualité des Essences, la volonté et la mémoire. Au regard de la médecine occidentale, il est intéressant de remarquer que les fonctions des Essences des Reins correspondent en bonne partie à celles des hormones comme l'adrénaline et la testostérone, qui sont de puissants stimulants à l'action. De plus, les recherches sur le rôle des hormones tendent à démontrer qu'un déclin des hormones sexuelles participerait à la sénescence, à la baisse des capacités intellectuelles et à la perte de la mémoire.

    L'axe central (Shén - Yi - Zhi)

    On pourrait dire que Pensée (Yi), Sentiment (XinShén) et Volonté (Zhi) forment l'axe central de notre vie psychique. À l'intérieur de cet axe, la capacité de jugement du Coeur (XinShén) doit créer une harmonie et un équilibre entre nos pensées (Yi) - des plus triviales aux plus idéalistes - et nos actions (Zhi) - fruits de notre volonté. En cultivant cette harmonie, le pratiquant pourra évoluer avec sagesse et agir au mieux de sa connaissance dans chaque situation. 



    « Qu’est ce que le Jing (l’essence), aspect Yin du Chi?1ère section du style Yang - La Terre (relation Yin) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :