• Comment Yang Lu Chan étudia-il le Taïji Quan ?

     

    Comment Yang Lu Chan étudia-Il l'Art du Tai Chi Chuan ?

     

    Ch'en Chang hsing
    (1771-1853)
    Fondateur du style Chen

     
     


    Il y a beaucoup de variations sur l'histoire de savoir comment Yang Lu Chan a étudié le Tai Chi Chuan avec Me Chen Chang Hsin.

    On sait que Yang Lu Chan est né pauvre et était fils de fermier. Il aimait les Arts martiaux et il étudia tout d'abord le Shaolin Hung Quan avec un boxeur local et se forgea une bonne fondation martiale. Un jour qu'il passait devant la Pharmacie Tai He Tang tenue par Chen De Hu, un membre de la famille Chen de la province du Henan, il fut le témoin d'une altercation entre un assistant (qui appartenait à la famille Chen) de la pharmacie et un client récalcitrant. Le client attaqua l'assistant qui l'envoya avec douceur voler hors de la pharmacie, sans user de réelle force musculaire. Yang Lu Chan n'avait jamais vu une tel riposte sans efforts et il s'informa auprès de Chen De Hu, pour savoir où il pouvait étudier cet art martial supérieur.


    Chen De Hu ne disposait pas de beaucoup d'informations mais il lui offrit de le recommander auprès de Chen Chang Xin, un grand maître d'Arts martiaux du Village de Chen. La famille Chen protégeait jalousement leurs Arts Martiaux à cette époque, seuls les membres de la famille bénéficiaient de l'enseignement. Chen De Hu le recommanda par une lettre à Chen Chang Xin, de prendre Yang Lu Chan comme un serviteur et ainsi qu'il puisse apprendre les arts martiaux de la famille Chen.

    Yang Lu Chan se rendit au village Chen et travailla, gagnant son logement et son couvert en espérant étudier les Arts martiaux avec Cheng Chang Xin. Yang Lu Chan étant étranger à la famille, il lui fut formellement interdit de se rendre dans la cour d'entraînement. Yang trouva cela étrange mais s'y résigna sans comprendre réellement.. Par une nuit chaude et humide, Yang ne pouvant dormir, il se leva pour faire une promenade pour se rafraîchir. Arrivant près de la maison de Chen, il entendit d'étranges sons « ha » et « hen » venant de la cour d'entraînement. Ne pouvant y entrer, il fit le tour du mur entourant la cour et remarqua un petit trou dans le mur, assez large pour observer ce qui se passait à l'intérieur de la cour .

    IL vit Chen Chang Xin enseigné des arts martiaux et des techniques de respiration à un groupe d'élèves. Très excité, Yang observa attentivement et reproduisit ce qu'il voyait chaque fois qu'il en avait l'occasion et le temps. Ceci se déroula pendant un certain temps. Comme serviteur, Yang Lu Chan s'intégra petit à petit aux membres de la famille Chen et fût traiter ensuite comme un membre à part entière de la famille.

    Un jour, des élèves de Chen pratiquaient et faisaient visiblement des erreurs. Yang les corrigea sans s'apercevoir que le maître Chen Chang Xin l'observait discrètement. Chen Chang Xin fût surpris de voir que Yang connaissait son art et lui demanda de s'expliquer sur la façon dont il avait apprit. Alors Honnêtement, Yang expliqua au maître qu'il avait épier ses entraînements. Chen Chang Xin lui demanda de faire une démonstration de tout ce qu'il avait apprit.

    Suite à la démonstration de Yang Lu Chan, la maître s'aperçut que Yang avait apprit bien plus que ses propres étudiants et accepta Yang comme élève.

    Après plusieurs années, Yang Lu Chan retourna chez lui. Plusieurs boxeurs locaux voulurent tester son habileté vu qu'il avait étudié pendant plusieurs années dans le village de Chen. Il essuya plusieurs défaites et fût déçu. Mais ne se laissant pas décourager, il retourna pour une seconde fois au Village de Chen pour étudier plus intensivement.. Cheng Chang Xin voyant sa motivation lui enseigna l'Art plus profondément

    Après plusieurs années d'études, Yang retourna à nouveau dans son village de Yung Nien, à nouveau les boxeurs locaux voulurent se mesurer à lui. Cette fois, bien qu'il ne fût pas vaincu, il ne gagna pas aisément. Sentant qu'il restait des lacunes dans sa pratique, Yang Lu Chan retourna une troisième fois au village de Chen Chang Xin, il était impressionné de la persévérance de Yang et décida de lui enseigner tout son Art.. Mais avant de le faire, il voulait tester Yang. Lorsque Yang vint pour sa leçon . Maître Chen dormait. Yang s'asseya et patienta longtemps jusqu'au moment où Maître Chen s'éveilla et lui demanda de revenir le lendemain matin parce qu'il était trop fatigué pour lui enseigner. Quand Yang arriva le jour suivant, Maître Chen dormait toujours et la même réponse lui fût donnée. Ceci se passa durant plusieurs jours, le dernier jour, apparemment, Maître Chen dormait mais sa tête pendait inconfortablement d'un côté, Yang Lu Chan usant de ses deux mains, supporta la tête du Maître pour qu'il puisse dormir confortablement et resta difficilement ainsi jusqu'au réveil du Maître. Il lui demanda de revenir le lendemain matin. A son arrivée le jour suivant, le Maître parfaitement éveillé le félicita et commença à lui enseigner tout son Art.

    Après 3 ans d'études, Chen lui dit qu'il lui avait apprit tout ce qu'il y avait à apprendre sur l'Art et qu'il pouvait retourner dans son village et qu'il n'aurait plus aucunes défaites. Yang retourna à Yung Nien pour y enseigner les Arts martiaux. Son habileté était si grande qu'Il n'essuya plus aucune défaites. Son art était si doux et fait d'esquives que les gens l'appelait « mien quan », « la boxe cotonneuse « ou « Hua quan » « la boxe neutralisante ». Dans tous ses combats, Yang Lu Chan ne blessa personne. Il voyagea beaucoup, testant son habilité et se faisant beaucoup d'amis boxeurs. Plusieurs années plus tard, quand Yang arriva à un age moyen, il fût sollicité et recommandé par un de ses anciens étudiants Wu Yu Xiang (qui fonda par la suite la forme Wu Yu Xiang) à la cour impériale pour y enseigner son art
.

    A la cour impériale, il fût testé plusieurs fois sans essuyer de défaites. Il y reçu le titre de « Yang l'invincible ». Il fut l'instructeur du bataillon Shen Ji de la garde impériale et y initia la cour. Il fut également appelé « Ba Yeh » (Eight lords) parce qu'il enseigna son Art à 8 princes de la cour.

    Yang avait 3 fils, l'aîné décéda précocement. Yang Ban Hou et Yang Jian Hou étudièrent tous deux sous la férule de leur illustre père, qui était très exigeant et sévère. L'entraînement était si dur que Yang Ban Hou tenta de se suicider et que son frère Yang Jian Hou fugua plusieurs fois et fut même tenter de devenir moine.

    Yang Ban Hou était artiste martial exceptionnel. Il reçut également le titre de « Yang l'Invincible » restant néanmoins le second après son père. Yang Jian Hou n'était pas aussi habile que son frère et n'atteignit le degré d'habileté que plus tard, après une longue pratique et il atteignit ensuite le plus haut niveau du Tai Chi mélangeant le dur et le doux à un très haut niveau. Yang Lu Chan et ses deux fils enseignèrent à la cour impériale, leur forme était identique. Plus tard, certains changements intervinrent dans la forme, mais nous en reparlerons plus tard.

    « La lignée de Yang Lu chanOù le Tai Chi Chuan trouve-il son nom ? »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :